Réel voilé et cosmos théophanique

Créé le 1 janvier 2016

Bertrand SOUCHARD ; Fabien REVOL-2016

Comment penser un Dieu qui se cache et se révèle à travers les œuvres de la nature ? Telle a été la question centrale du séminaire « Réel voilé et cosmos théophanique », 2012-2015, de la Chaire Science et Religion, à l’Université Catholique de Lyon.

Ce volume comporte vingt et une contributions et deux parties. La première concerne la thématique du réel voilé. Elle est épistémologique au sens d’une théorie de la connaissance. La question est celle de la possibilité de connaître le réel et d’articuler différents niveaux de discours, scientifiques et non scientifiques.

La seconde partie a pour thème le cosmos théophanique. Il s’agit de savoir si l’univers peut être une manifestation partielle de Dieu. A côté du livre des Ecritures, la nature peut-elle être un livre de dévoilement et de révélation ? Les deux thèmes sont liés. Si une forme de réalisme n’est pas possible, alors toute métaphysique est impossible. Telle est la position de Kant, qui scinde phénomène et noumène et interdit toute métaphysique. En revanche, si une connaissance de la nature est possible, alors la manifestation de Dieu dans l’univers pourrait l’être. Si le phénomène est dévoilement du noumène, le cosmos peut être théophanique. Le questionnement sur l’être relatif de la physique s’ouvre sur l’interrogation métaphysique. Finalement, ce volume essaie de répondre à l’appel de Jean-Paul II au § 83 de Fides et Ratio (1997) : « Un grand défi se présente à nous … celui de savoir accomplir le passage, aussi nécessaire qu’urgent, du phénomène au fondement. »
  • Auteur(s)

     

  • Références
    ISBN: 978-2-910-425-35-7