L'Homme Méditerranéen et son Environnement

Créé le 1 janvier 2003

Jean-Marie EXBRAYAT et Paul MOREAU, 2003

L'Homme Méditerranéen et son Environnement

L'Homme Méditerranéen et son Environnement

Sommaire :

Allocutions de bienvenue :
Monsieur le Professeur J. M. EXBRAYAT
Monsieur le Professeur P. GIRE
Madame le Professeur F. KHAMMAR
Monsieur le Consul Adjoint d'Algérie à Lyon, M. BIAD

J. M. EXBRAYAT :
De l'origine de la vie à l'impact de l'Homme sur l'environnement : Une visions scientifique.

F. KHAMMAR et T. GERNIGON :
Le vivant et l'eau : des stratégies pour s'adapter à l'environnement.

J. M. ANTHERIEU :
Le traitement des eaux usées dans les pays méditerranéens.

W. HAMDINE :
Pullulation de rongeurs, agriculture et santé publique : cas des Rongeurs (Gerbillidés) des milieux désertiques et steppiques en Afrique du Nord.

O. PERRU :
Les OGM : questions d'éthique et de société.

S. BEDRANI :
Un problème grave d'environnement en Algérie : les désertification des zones steppiques.

P. CLEMENT :
Construction des umwelts et philosophies de la nature

P. MOREAU :
La nature a-t-ell des droits ?

P. GIRE :
Christianisme et destin de la création

M. A. MOSTFA :
L'Islam face à la nature. L'homme, la nature et le texte coraniques, trois manifestations du pouvoir divin.

Résumé :

Dans le cadre de "Djazaïr, une année de l'Algérie en France", cet ouvrage pluridisciplinaire réunit des textes qui vont de la science biologique qui cherche à comprendre les mystères de la vie dans ses multiples manifestations, jusqu'à la vision de la nature et la création à la lumière des religions chrétienne et musulmane en passant par la médiation philosophique qui jette un pont entre la démarche scientifique et le sacré.
Après avoir brossé la fresque de l'histoire de la vie entre les origines et l'apparition de l'Homme et de son impact sur la nature, plusieurs textes sont consacrés au problème de l'eau, élément primordial de l'environnement, indispensable à la vie, aux adaptations des êtres vivants à leur propre environnement, montrant ainsi la puissance, la souplesse et la persistance de la vie. Ceci n'est pas sans soulever des problèmes tant sociologiques que philosophiques ou même religieux. C'est ainsi que des questions d'éthique liées à une domestication (trop ?) poussée de la nature sont fortement présentes. La réflexion philosophique sur ces questions prises en compte avec la construction des philosophies de la nature et l'énoncé du droit de la nature, un nouveau droit qui devrait prendre en compte la nature en particulier dans ses relations avec l'Homme.
L'ouvrage se termine par le sens donné à la nature, depuis son origine, sa création, par les religions chrétienne et musulmane.

  • Dates
    Paru le 1 janvier 2003
  • Références
    ISBN 2-9505514-12-4