Mécanismes adaptatifs des petits vertébrés des zones arides et semi-arides

Créé le 1 janvier 2006

Bulletin 2006 - Tome 73 de la Société d'Histoire Naturelle d'Afrique du Nord

Mécanismes adaptatifs des petits vertébrés des zones arides et s

Mécanismes adaptatifs des petits vertébrés des zones arides et s

Résumé :

Colloque Algéro-Français - Décembre 2003 :

On se soucie beaucoup aujourd'hui des régions arides et des espèces acclimatées (adaptations d'ordre écologique, comportemental et physiologique). En écologie comme en physiologie, il existe une équation organisme-milieu dont on ne peut dissocier les termes.
L'écologie et la répartition de la petite faune (plus particulièrement reptiles et rongeurs) retiennent l'attention à divers point de vue : les reptiles et les rongeurs tiennent une grande place non seulement dans le maintient de la biodiversité mais également dans l'économie et la santé humaines ; ces espèces attestent de grandes qualités compétitives et sont soustraites à la concurrence d'autres espèces plus vigoureuses amis moins tolérantes vis-à-vis de l'eau et des matières nutritives. Aussi, les densités de peuplement à l'hectare, en zone aride, sont de plus en plus faibles.
Ce colloque, clôturant l'accord de coopération algéro-français entre l'USTHB et l'Université catholique de Lyon, aura pour mission de se pencher sur les espèces ayant encore un plein avenir par rapport aux autres groupes, notamment les grands mammifères disparus et/ou en voie de disparition.
La conférence de Stockholm (1972), la Charte Mondiale de la Nature (ONU, 1982) et la conférence de Rio (1998) ont reconnu toutes formes biologiques pour l'avenir des sociétés humaines, la conservation de la diversité biologique étant un des impératifs stratégiques du 21ème siècle. L'importance de la conservation de la biodiversité et de ses aspects économiques est un des points de négociation Nord-Sud, objectifs et préoccupations du programmes MAB de l'UNESCO (dans le cadre des Réserves de Biosphère) et de la Convention du Patrimoine Mondial (patrimoine naturel).
L'objectif du colloque est d'approfondir les connaissances acquises sur les conditions de vie, les extensions géographiques, et les rapports entre espèces, compléter les observations de terrain par des expérimentations sur des animaux d'élevage et par une approche interdisciplinaire et permettre aux chercheurs de capitaliser les résultats de leurs travaux en vue de publications communes.
 

  • Dates
    Paru le 1 janvier 2006
  • Références
    ISSN 1112-6345