2008 - N. MOUTERFI : Répercussions de traitements pharmacologiques par des agonistes et un antagoniste des récepteurs ionotropes du glutamate sur l’apoptose et sur l’expression des calpaïnes chez Xenopus laevis

Publié le 28 novembre 2008 Mis à jour le 29 mars 2016

Nassima MOUTERFI, 2008


Résumé :

 

L'apoptose est un processus fondamental de l'embryologie. Chez les Amphibiens, elle est impliquée dans les changements drastiques observés au cours de l'organogenèse et de la métamorphose. Le calcium est l'un des facteurs susceptibles de moduler cette forme de mort cellulaire. Sa concentration cytosolique peut être modifiée par les récepteurs du glutamate (récepteurs AMPA/kaïnate) qui lui sont perméables. Le calcium entré dans la cellule consécutivement à la stimulation de ces récepteurs pourrait activer certaines protéases comme les calpaïnes et induire l'apoptose. Au cours de ce travail, nous avons quantifié et cartographié l'apoptose induite chez Xenopus laevis par l'intoxication avec un agoniste (kaïnate) et un antagoniste (NBQX) des récepteurs ionotropes du glutamate, au cours de la phase de croissance. En parallèle, nous avons travaillé au niveau protéique et, par immunohistochimie, nous avons mis en évidence pour la première fois les calpaïnes 1, 2 et 3 au cours du développement de Xenopus laevis. Nous avons également montré par immunofluorescence que le traitement au glutamate a des effets physiologiques, en particulier sur la modification de l'expression des calpaïnes.