2007 - C. PROLONGE-CHEVALIER : Etude histologique du développement sexuel de l'apron du Rhône Zingel asper L., Percidé endémique menacé d'extinction.

Publié le 7 octobre 2008 Mis à jour le 29 mars 2016
Christine PROLONGE-CHEVALIER, 2007

Résumé:

L'apron du Rhône, Zingel asper, est un Percidae endémique du bassin rhodanien, menacé d'extinction. Il est inscrit sur la liste rouge de l'UICN. Ce poisson est peu connu, en particulier aucune étude n'a porté sur la biologie reproductive. Une reproduction artificielle a fourni des spéciemns utilisés dans ce travail. Le but était d'établir l'âge de la maturation et le cycle sexcuel par le moyen de l'histologie et l'immunohistochimie.

Les résultats ont montré que l'apron est un Téléostéen ovipare gonochorique possédant un cycle de reproduction annuel. Sa maturité sexuelle est atteinte en deux ans. Six stades de maturation du folliciule ovarien et quatre dans l'évolution du testicule des mâles adultes ont été définis. La gamétogenèse se déroule pendant l'automne et l'hiver et une ponte unique a lieu au printemps. Zingel asper possède un cycle reproductif très comparable à celui des autres Percidae des eaux douces tempérées. Les cellules de la thèque et de la granulosa du follicule ovarien et les cellules de Leydig du testicule sont les sites de synthèse du 17  béta oestradiol et de la testostérone. Chez les femelles, l'apoptose concerne les cellules hypertrophiées de la granulosa des follicules post-ovulatoires. Dans le testicule en résorption, des cellules du tissu interstitiel, des cellules de Sertoli et des spermatogonies A sont apoptotiques. Les ovocytes non ovulés sont détruits par atrésie et les eprmatozoïdes non émis sont phagocytés par les cellules de Sertoli.

Ce travail a permis d'acquérir les bases biologiques de la reproduction de Zingel asper. Ces connaissances constituent une étape préliminaire à l maîtrise de la reproduction ertificielle de Zingel asper en vue d'une réintroduction.