2016 - M. YOUSEF: Mise en évidence de quelques relations entre la régulation de la balance hydrominérale et les cycles de reproduction chez les amphibiens

Publié le 19 décembre 2016 Mis à jour le 10 avril 2017
Mohammad YOUSEF, 2016


 

RESUME: Les amphibiens sont des vertébrés liés aux alternances entre la vie aquatique et la vie terrestre et aux alternances saisonnières. Le développement embryonnaire commence par une phase aquatique et se termine par une métamorphose qui donnera une forme juvénile terrestre pouvant rester dans le milieu aquatique chez certaines espèces retournées secondairement à la vie aquatique.

Les cycles de reproduction sont régulés, entre autres, par les hormones hypophysaires: LH et FSH (gonadotropes) et PRL (prolactine).

La régulation hydrominérale des vertébrés est également assurée par des hormones neurohypophysaires telles que l’arginine vasopressine (AVP), l’ocytocine (OT), l’arginine vasotocine (AVT), la mésotocine (MST) et l’isotocine (IST).

Le but du travail effectué dans le cadre de cette thèse a été d’apporter quelques éléments de compréhension des liens pouvant exister entre la reproduction et la régulation hydrominérale.

Les cycles de reproduction de Typhlonectes compressicauda sont soumis à des alternances saisonnières caractérisées par une saison des pluies et une saison sèche.

Dans le présent travail nous avons mis en évidence les principales hormones impliquées dans la régulation de la balance hydrique (AVT, MST). Parallèlement, une étude précise de la structure des reins avec la mise en évidence des récepteurs de différentes hormones concernées a été menée. La mise en évidence par biochimie (western blot et dosage) des différentes hormones et de leurs récepteurs (immunohistochimie) a également été effectuée chez Xenopus laevis, espèce aquatique représentant un modèle d’étude conventionnel, de manière à apprécier l’implication de ces hormones lorsque l’animal termine sa métamorphose.

MOTS-CLES: Typhlonectes compressicauda, Xenopus laevis, Régulation Hydrominérale, Reproduction, Vasotocine, Mésotocine, Aquaporine.

TITRE en anglais: The relationships between the hydromineral regulation and the reproductive cycles in amphibians.

SUMMARY: The amphibians are vertebrates the cycle of life being related to both the alternations between aquatic and terrestrial phases and seasonal alternations. Embryonic development begins with an aquatic phase and completed with a metamorphosis, at the end of which terrestrial juveniles animals can persist in the aquatic environment in secondary aquatic species. The breeding cycles are regulated by the pituitary hormones: LH, FSH (gonadotropins) and PRL (prolactin). The hydromineral regulation of vertebrates is also ensured by neurohypophysial neurohormones such as arginine vasopressin (AVP), oxytocin (OT), vasotocin (AVT), mesotocin (MST), and isotocin (IST).

The work in the context of this thesis was to bring some elements for understanding the relationships that may exist between the reproduction and hydromineral regulations.

The reproductive cycles in Typhlonectes compressicauda are submitted to seasonal alternations characterized by a rainy season and a dry season.

In the present work we highlighted the main hormones involved in the regulation of hydric balance in amphibians (AVT, MST). In parallel, a precise study of the structure of the kidneys with the identification of receptors of various hormones concerned, was performed.

The identification of both various hormones and their receptors by biochemistry (Western blot, assay) and immunohistochemistry was also performed on Xenopus laevis, an aquatic species representing also a conventional model for the study, in way to appreciate the implication of these hormones when the animal completes its metamorphosis.

KEY-WORDS: Typhlonectes compressicauda, Xenopus laevis, Hydromineral Regulation, Reproduction, Vasotocin, Mesotocin, Aquaporin.